Mot de la codirectrice générale et directrice artistique – Louise Lapointe

 

MARIONNETTES D’AMÉRIQUE

 

Spectacles, déambulation, installation et performance sont au programme de la 13e édition du Festival de Casteliers qui propose cette année un portrait choisi de la pratique actuelle nord-américaine, composé d’œuvres d’artistes du Mexique, des États-Unis, de l’Ontario, du Québec, du Nunavik et d’un invité de la Hollande.

Les casteliers vous transporteront dans leurs mondes imaginés, peuplés de personnages légendaires et de bêtes sauvages, d’artistes de music-hall et de magicien novice, de pierres séculaires et de chants inuit, d’oreiller trouble-fête et de lapin nostalgique. Marionnettes, objets, masques, images, ombres et projections témoigneront, chacun à leur façon, des richesses dramatiques et poétiques du mariage de la matière, du geste et du son.

Ici comme à l’étranger, les arts de la marionnette connaissent un nombre d’adeptes grandissant, créateurs et spectateurs. L’ouverture prochaine de la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM) contribuera à cet essor et au développement de la discipline, au sein d’un quartier culturel distinctif qui l’accueille et d’un arrondissement qui la soutient. À l’instar du festival, la MIAM jouit d’un ancrage local fort et d’un rayonnement national et international déjà remarqué, qui l’inscrivent en harmonie avec les grandes orientations de Montréal, métropole culturelle.

Que de l’arrondissement d’Outremont jusqu’au quartier Saint-Michel, du Plateau mont-royal jusqu’au Vieux-Montréal, cette 13e édition et le sortilège discret du 11e art envoutent toute la Ville!

Bon Festival!

Louise Lapointe

Codirectrice générale et directrice artistique