jeudi9 mars 201712 h
vendredi10 mars 201712 h
samedi11 mars 201712 h
Dimanche12 mars 201712 h

Gymnase École Secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont
475, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R9
Voir la carte

1700 La Poste / UBU compagnie de création (Montréal)

Pour tous

Gratuit

Jeudi 9 et vendredi 10 mars / de midi à 19 h 30
Samedi 11 mars / de midi à 20 h 30
Dimanche 12 mars / de midi à 15 h

 

L’homme qui marche, petite fantasmagorie urbaine, est une expérience in situ qui plongera le spectateur dans l’univers de l’architecte Luc Laporte, textes et musiques tirés de sa bibliothèque personnelle à l’appui.

Ce projet de théâtre représente un rêve cher à ce créateur qui était fasciné par les marionnettes et qui ne cessait d’imaginer de grands théâtres, intégrés à la ville.

L’Homme qui marche a été créé par UBU en 2014, commandé par le centre d’art 1700 La Poste, pour l’exposition « Luc Laporte, architecte — Réalisations et inédits ».

 

DURÉE : 25 minutes, en boucle
TECHNIQUES : installation de marionnette vidéo

 

PHOTOS

Photos : Guy L'Heureux

DESCRIPTION DE LA COMPAGNIE

UBU compagnie de création fondée en 1982 et dirigée par Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, propose un large éventail de projets et d’événements allant de l’exploration de textes inédits ou du grand répertoire à l’opéra, et de l’installation vidéo au théâtre de l’effigie. Établie à Montréal, UBU est une structure de production à configuration libre et variable. La compagnie est également associée à l’Espace GO — une scène où ils explorent les écritures d’aujourd’hui depuis plus de dix ans.

 

CRÉDITS

Extraits de textes et poèmes tirés de la bibliothèque personnelle de Luc Laporte et autres surimpressions littéraires

Textes : Lewis Carroll, Blaise Cendrars, Jean de la Fontaine, Jacques Prévert, Raymond Queneau et Hector de Saint-Denys Garneau
Conception et réalisation :
Denis Marleau et Stéphanie Jasmin
Interprétation :
Carl Béchard
Direction technique, scénographie et montage vidéo :
Pierre Laniel
Marionnette : Claude Rodrigue
Mécanisation :
Christian Hamel
Costumes :
Marie Muyard
Son :
Julien Éclancher
Maquillages :
Angelo Barsetti
Caméra :
Pierre Laniel et Stéphanie Jasmin
Coordination de production :
Martin Émond