Dimanche10 mars 201911 h

Maison internationale des arts de la marionnette
30, avenue Saint-Just
Montréal (Québec) H2V 1X8

Voir la carte

Le Chemin qui marche (Neuville)
espaceartnature.com/le-chemin-qui-marche/

Gratuit

Présenté dans le cadre du Café-causerie – Créations dans l’œuf!

La mer est l’œil de la terre, la gardienne des vies de ceux qui ont disparu en elle. Dans L’Enfant de l’eau delà, elle raconte l’histoire d’un enfant mort en elle. Pour un instant, la mer colorée de cette courte vie redonne un visage à cet enfant. Mais son âme sera-t-elle toujours condamnée à errer dans les flots ?

LA COMPAGNIE

Installé au bord du fleuve Saint-Laurent à Neuville, Le Chemin qui marche, compagnie de théâtre d’objets, d’ombres et de marionnettes, enracine sa démarche dans la phrase de Dostoïevski « la beauté sauve le monde » en créant des univers poétiques et symboliques. La rencontre de l’autre, la quête de sens et le monde du visible et de l’invisible sont des sujets qui intéressent particulièrement la compagnie.

Les spectacles avec ou sans paroles, musicaux ou littéraires, sont créés le plus souvent à partir d’éléments naturels ou d’objets recyclés et s’adressent à tout public.

 

CRÉDITS

Texte : Inspiré librement du texte L’Enfant de la haute mer de Jules Supervielle
Conception : Bénédicte Guillon Verne
Scénographie : Marc Duval
Marionnettes : Bénédicte Guillon Verne et Pierre Bérerd
Regard extérieur : Isabelle Forest et Noémie Lefèbvre
Soutien à la dramaturgie : Pierre Robitaille
Collaborateurs présents : Pierre Bérerd et Isabelle Forest